• Marguerite Blank

Yoga & Philosophie

Pourquoi souffrons-nous ? Pourquoi sommes-nous confrontés à l'angoisse, à l'insomnie, à la tristesse et parfois au désespoir ? Pourquoi tant de difficultés à être, agir et vouloir ? Pourquoi sommes-nous si ignorants de nous-mêmes ?

Ces questions sont d'autant plus persistantes et urgentes à l'ère du Verseau.

Le yoga et la philosophie sont nés dans les mêmes circonstances : le constat d'une ignorance métaphysique accompagnée de douleur. En effet, le yoga ne se limite pas à la pratique des postures, (les asanas), mais il englobe aussi la philosophie de la connaissance (sâmkhya), sa base théorique.


Le « Connais-toi toi-même ! » de Socrate, le père de la philosophie occidentale, rejoint le questionnement des yogis, sages, guérisseurs et guides, gymnosophes initiés à « l'immobilité », c'est-à-dire au « repos en soi » – expérience comparable à celle du samadhi des grands yogis, et qui n'est autre que le but du yoga.

De la philosophie au yoga, j'ai fait le grand saut, trouvant entre la grande métaphysique occidentale et la philosophie orientale des liens, des invariants, mais aussi des différences de méthode, une sagesse où corps et esprit s'aiment sans se discriminer.


C'est pourquoi je vous invite à vous ressourcer et voyager en vous-mêmes au travers d'une pratique joyeuse et décomplexée, puisant dans la philosophie et le yoga leur profondeur et leur sens du sacré.


Article rédigé par Anne Bouillon, docteur en Philosophie et Arts, ainsi que professeure de yoga chez Marguerite.

0 vue

Nous suivre

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle

​© 2019 par Marguerite, à la maison.